Et ce putain d'monde peut bien cramer & les drogues peuvent bien me faire planer, jamais je ne crèverais sans toi.

Publié le par Absolutlyfabulous

 

 

 

 

 

 

 

 

A trop vivre dans l'excès , j'en viens à ne plus discerner le bien
du mal ; le beau du laid , l'utile de l'inutile , le faux du vrai ,
l'essentiel du futile . Excessivement mauvaise ou excessivement
gentille . J'ai un don certain pour perdre et laisser
filer les choses auxquelles je suis attachée , et trop d'orgueil
pour leur courir après .Y' a tellement de trucs que j'ai commencé
sans jamais les finir . J'ai des projets plein la tête et je viens
de réaliser que je n'aurais sûrement pas assez d'une vie pour tous les réaliser . C'était une désillusion programmée de toute façon , vu le nombre de choses que j'ai ou plutôt que j'avais prévu de faire ,du coup j'ai du être triste une dizaine de minutes tout au plus, et j'ai fait le deuil de cette vie rêvée aussi rapidement que j'étais venue à fantasmer dessus .


"Sur ce banc, elle observe. La vie défile devant elle. Sans mots, elle regarde. Tous ces passants qui passent, seuls, bras dessus bras dessous, accompagnés. L'air absent, personne ne la remarque. Pourtant, tout le monde la voit. Ne serait-ce que pour le petit encadré de bois qu'elle tient, inlassablement dans ses mains. " Cherche en vain l'amour ". Quelques pièces tombent, elle n'accourt pas. Ces pièces sont comme ses larmes, elle n'apaise pas la souffrance. Elle creuse, éperdument son propre fond, sans s'en rendre compte. La musique derrière elle est fort, les chevaux montent et descendent, les enfants rient, insouciante. C'est l'hiver. Elle n'a pourtant plus froid. Elle esquisse son jolie sourire, pour personne, pour elle; pour se rappeler qu'elle le peux. Alors, toujours sans mots, elle part. Aussi loin qu'elle le peux. Elle laisse sa pancarte, quelqu'un d'autre la gardera, en souvenir de la fille qui cherchait quelqu'un qui l'attendrai quelque part, désespérément."
 



 


J'ai un nouveau gilet tout doux.Et puis c'est tout. J'ai tenté de faire un peu de shopping aujourd'hui, les mains dans les poches, la tête à peine réveillée de la soirée (mémorable) de la veille. Et je n'ai strictement rien trouvé mis à part mes bottes DAKOTA recherchée depuis si longtemps! Ca coute cher de s'habiller en hiver. 50 euros le gros pull (soldé, évidemment) pour être sur d'avoir chaud, excusez-moi, je m'étrangle... Bref, j'ai pris ce sweet gilet. Avec, j'ai l'impression de me sentir dans un cocon qui serait accouru me réchauffer, quittant caribous et grandes plaines ;p Je n'ai toujours pas reçu mes docs et je commence un peu à m'inquiéter...


Je régresse sérieusement, ma vie actuelle est remplie de strawberry fluff, de films pour pré pubères & de chansons qui puent la niaiserie.

 

 

Publié dans Je craque !

Commenter cet article

darkbeautyblog 29/01/2012 20:16


mais c'est une phrase de saez tout en haut j'adore 

Absolutlyfabulous 31/01/2012 09:34



Tout à fait :)