Se confier : oui, mais à qui?

Publié le par Absolutlyfabulous

 

images-copie-34.jpg

 

 

A l'heure où vous lirez ceci, je serai dans le TGV direction Antibes en compagnie de mes chaussures, et de mon homme accessoirement.

Alors comme je suis sympa, pendant mon absence je vais vous faire réfléchir sur un sujet sensible : la confidence.

Je veux une rédaction de 2 copies doubles minimum et on pense bien à laisser une marge!

 

Plus sérieusement, j'ai pris l'habitude après le travail d'aller marcher dans des coins paisibles et verts avec une de mes collègues. Elle à 20 ans de plus que moi et est arrivée il y'a quelques mois déjà mais je sens en elle une confiance absolue. C'est donc à elle que je me confie le plus en ce moment. Elle est au courant de ma vie familiale, de mes problèmes de couple (oui hein, tout le monde en a), mes questions sur mon avenir, bref, je lui dit tout aveuglement.

Alors, est-ce une bonne chose? Devrais-je calmer le jeu sachant qu'elle partage l'open-space, que nos travails sont liés? Ne devrais-je pas me trouver un psy? Ou tout simplement l'écrire ici?

J'ai partagé avec vous quelques moments de doutes, notamment concernant l'avenir, mais de là à vous dire clairement dans quelles galères je me trouve, je ne pense pas que cela vous interesse vraiment. Et puis on dirait quoi hein? "Oh lala celle-là elle pleurniche tout le temps!" Idem si j'en parlait à mes ami(e)s. Ils sont au courant des axes principaux, mais qu'en est-il des questionnements profonds?

Parler à quelqu'un s'est s'ouvrir, montrer qu'il a accès à une partie caché de nous. Les personnes nous perçoivent d'une certaines façon, et se confier s'est accepter qu'ils obtiennent une autre image de nous. L'important est de savoir "ai-je vraiment envie que telle ou telle personne me voit comme ça?" "Suis-je prête à la laisser entrer dans mon intimité?" "Est-elle assez forte pour supporter ce que j'ai à lui dire?"

Ces questions là sont le fondement de la discution et de l'ouverture aux autres. J'entend grand nombre de personne crier haut et fort qu'ils sont eux-même, qu'ils ne jouent pas un rôle, etc, mais franchement? Vous mentez à qui les gars? Pas une seule fois dans votre vie vous ne vous êtes cachés derrière votre personnalité pour dissimuler une histoire? un passé? On est d'accord. Celui qui ose me dire non peut dores et déjà se casser d'ici et ne jamais revenir. Oui oui. Je prend le risqque.

 

Je disais donc, ma collègue je lui parle, d'accord on fait partie du même milieu professionnel, d'accord je ne la connais que depuis peu, mais je me sens bien. Ce que j'aime par dessus tout, c'est qu'elle ne me juge pas. Elle ne me conseil pas. J'ai horreur de ça. Quelqu'un qui n'a jamais vécu ta situation et qui se permet de la juger ? Très peu pour moi. C'est sans doute pour cela que je n'ai pas envie de le dire ici. Je ne supporterai pas lire les "moi à ta place...". Ce genre de réponses toutes faites venant de personnes croyant tous savoir, non merci.  

 

Chacun sa merde.

Commenter cet article

Em' 27/07/2012 18:12


Parfois je trouve plus simple de me confier à des personnes qui me connaisset moins. J'ai entamé une nouvelle formation depuis septembre dans une nouvelle ville, et certaines de mes nouvelles
copines en savent plus que celles que je connaît depuis la maternelle. Tout simplement, parce que mes"nouvelles copines" me connaissent telle que je suis maintenant, elles ne connaissent pas mon
passé, ni mes autres amis, ni mon évolution, avec elles je n'ai pas cette étiquette que j'ai avec mes amis du collège alors forcément se confier à elles est plus simple... Il n'y a pas de
jugement par rapport à ce que j'ai pû être ou ce que j'ai pu faire avant. Tout ça pour dire que ça ne me paraît pas bizarre mais pas bizarre du tout que tu te confies à quelqu'un que tu coinnais
depuis peu de temps :), l'important comme tu le dis si bien (et beaucoup mieux que moi) c'est la confiance et elle ne se mesure pas en nombre d'années passées. Certaines personnes me mettent plus
en confiance que d'autres, ça ne s'explique pas :)

moimeme 26/07/2012 15:22


je separe toujours vie perso et donc problemes perso et les collegues/boulot...


je trouve une amie (meme si je radote) plutot qu'une collegue a qui me confier sur ma vie perso et/ou amoureuse :)

Absolutlyfabulous 26/07/2012 15:27



aah le radotage :)



la chauve-souris 26/07/2012 10:18


je ne me confie plus au boulot parce que ça m'a fait des sales blagues. maintenant je me confie à une amie en qui j'ai entière confiance et qui n'en a jamais marre de mes confidences. et puis
par-ci, par-là sur mon blog et à des blogocopines par mail. en fait je choisis une personne à qui me confier en fonction de ce que j'ai à confier. je ne confie pas tout à une seule personne comme
ça je garde ma part de mystère ;)

Absolutlyfabulous 26/07/2012 10:20



le principal c'est de trouver à qui le faire :)