Le jour où j'ai décidé d'arrêter de maltraiter mon corps.

Publié le par Absolutlyfabulous

Ca fait beaucoup de verbe dans ce titre. Il est d'ailleurs peut-être trop long, mais c'est de cette façon que je voulais commencer ce post.

Tout d'abord, il faut savoir que j'ai longtemps fermé les yeux. Une question de honte? Non, je ne pense pas. C'est juste que je n'ai jamais regardé la réalité en face. Tout d'abord, ça commence avec Maman qui lance des petits " fais attention ma chérie, ce n'est pas bon pour la ligne" accompagné de Chéri qui dit "Mais non, tu n'es pas grosse". Grosse non, à la limite de l'obésité, oui. Merci IMC!

IMC késako?! IMC (Indice de Masse Corporel) est le petit indice que tu surkiffes quand t'es une bombasse, et que tu hais quand tu es...le contraire d'une bombasse. Moi, IMC je ne le connaissait que peu, jusqu'a aujourd'hui. Aaah l'ennui au travail peut en faire des choses...

C'est donc aujourd'hui que, ce que je pensais être de simples rondeurs dûent à la mise en situation de coupe et arrêt complet du sport, sont en vérité un surpoid proche de l'obésité.

 

1-copie-3.jpg

 

C'est vrai, mettons les choses aux claires tout de suite, je n'ai jamais été quelqu'un que l'on caractérisera de "fine", loin de là. J'ai toujours eu une bonne paire de fesse digne d'une prof de zumba, bon ok j'exagère, de débutante alors, et des cuisses bien en chaires, mais j'avais la "ligne". De là, je me suis "installée" en tant que fille en couple, et là, ça à été le drame. Lui comme moi avons enchainé les pizzas, les pates, les burgers etc. Sa famille comme la mienne nous le faisait remarquer inlassablement, mais il me plaisait et je lui plaisait, allons bon.

 

Le jour où ça à commencé à faire tilt, c'est lorsque nous sommes retombés sur une photos de nos débuts. Ah la jeunesse! Fins commes des brindilles, frais et pimpants! Tu parles, nous étions devenus accros à la mal bouffe, et impossible de faire machine arrière.

Monsieur c'est mis au sport, j'ai bien essayé également mais non. La fénéantise me tuera. Chéri perd donc ses kilos, hop hop hop, se muscle, et tout ce qui va avec. Il rentre, crevé et moi, excitée par le nombre de cochonneries que j'injecte en rentrant du boulot, je prépare (encore) à manger. "Préparer" étant un grand mot, c'est vrai que foutre un paquet de gnocchis dans une poele et y ajouter crème et lardons, ce n'est pas sorcier.

Pourtant j'adore cuisiner! Quand on reçoit je me plis en 4 pour réaliser d'appétissantes recettes légères et goûtues.

 

2-copie-3.jpg

 

Je ne sais pas pourquoi, mais parfois il me prend d'irresistibles envies d'avaler quelque chose. N'importe quoi, mais il faut que je mange. Cela en devient limite une obsession.

Je le sais, que c'est mal. J'envie mes amies à la ligne parfaite, les nanas des magazines, et toutes autres pimbèches à l'allure fine, et pourtant rien ne m'arrête. Je n'ai jamais voulu être au "régime". Régime signifie pour moi le fait de se priver. Et je ne veux pas me priver, et surtout je ne peux pas.

Et croyez-moi, "Quand on veux, on ne peux pas forcément"

 

Aujourd'hui commence donc, le début de la quête pour trouver mon juste équilibre.

 

images-copie-14.jpg

Publié dans Beauty and the beast

Commenter cet article

Miss 04/04/2012 19:26


Hey!


Je te souhaite vraiment bon courage pour essayer de manger équilibré! tu sais de toute façon, on n'est presque jamais contente avec son corps, moi par exemple je me trouve trop maigre, mais
bon...


Encore une fois , bon courage!!!!!!


A bientôt,


Miss

Absolutlyfabulous 05/04/2012 08:58



Merci de tout coeur !

la chauve-souris 03/04/2012 16:14


je te souhaite bonne chance dans ta quête de l'équilibre. pourquoi ne cuisines-tu "bien" que quand tu invites? pas le temps? pas l'envie?


c'est rageant ces mecs qui maigrissent plus vite que nous!


et j'aimerais ajouter que derrière certaines filles à la ligne "parfaite" se cache un combat de tous les jours pour maintenir cette ligne. elles ne sont pas toutes forcément plus heureuses.


je crois que maintenant que tu as ouvert les yeux, ça devrait bien se passer. juste commencer par mieux manger et tu sentiras vite la différence.

Absolutlyfabulous 03/04/2012 16:16



Tout simplement question de budget, parce qu'on a beau dire : cuisiner c'est de l'argent, et puis pas le temps, tu sais je suis toute seule 2 semaines par mois.. et c'est plus facile de se faire
des chocapic qu'une salade composée..


 


Merci du soutien