La fin de l'année (fiscale)

Publié le par Absolutlyfabulous

Dans la vie d'une entreprise, chaque année il se passe quelque chose d'énorme. Par énorme, j'entend accessoirement " beaucoup TROP de travail", mais soit, ça ne dure pas longtemps, et cela peux passer vite, si on est organisé.

 

Comme tu le sais, ou pas, une entreprise se base sur un calendrier pour le moins déconcertant. En effet, le calendrier fiscal, quel joli nom, trouve sa place du 1er avril au 31 mars. Evidemment, on ne se bourre pas la gueule au point de chanter "I've got the hungover" en dancant le kuduro, non non, le jour de l'an fiscal est tout autre, et beaucoup plus chiant.

Je t'explique?

La fin de l'année fiscal est synonyme de tout un regroupement de mots qui font mal aux oreilles, genre : clôture des comptes, changement de base affaires, synthèse de l'année, archivage des dossiers, et j'en passe et des meilleurs.

C'est généralement à cette période là que tu te retrouves obligée de ressortir les vieilles commandes car OH MALHEUR, il reste des impayés dont les SuperFiltres exceliens ne sont pas passé. OUT.

 

 

C'est donc toute pimpante et so fresh que ce matin je suis arrivée au boulot, en avance s'il vous plait, pour attaquer cette journée pleine de rebondissement fiscaux.

Tout a commencer avec la réunion hebdomadaire où GrandChef se prononce et fait le bilan de la semaine passé. On se connecte via skype avec les fillilales, et on se prépare, psychologiquement.

Tout le monde est à cran, les commerciaux se zieutent tels des chacals en période de crise alimentaire, les services se jettent des pierres à la gueule et c'est à celui où celle qui l'a renverra le plus rapidement possible qui aura gagner, jusqu'au moment fatidiqe...(là où j'interviend) de l'annonce des chiffres.

Primerons-nous dans les boutiques ce mois-ci où ne primerons pas du tout? La question est d'une telle importance que qu'importe la réponse du GrandChef, la réu se finira en eaux de boudins.

Soit.

images-copie-13.jpg

 

Adieu les happy-ends, ce soir je me couche tôt. Le nouvel an fiscal dure sur plusieurs jours. Sinon, ça ne serai pas marrant, eh non.

Publié dans Je craque !

Commenter cet article

la chauve-souris 02/04/2012 15:53


chez nous aussi on est en pleine clôture... et je dois jongler entre le compte 2011 et le compte 2012, que du bonheur. vivement fin du mois que j'en ai fini!

Absolutlyfabulous 02/04/2012 16:19



Je n'en peux plus !!


 


Courage!