J'ai testé pour vous : Le dépouillement éléctoral

Publié le par Absolutlyfabulous

Hello les gueux!

Toutes mes escuses pour cette absence mais voyez-vous, il m'est arrivé, dans la série "improbable", une chose qu'il me faut vous conter.

 

Dans la série "J'ai testé pour vous", nous allons voir aujourd'hui : le dépouillement électorale.

 

Comme 45 millions de français, j'ai hier procédé au vote. Quel vote me direz-vous? Le vote du successeur à l'Elysée voyons!

C'est donc ce dimanche matin, que, toute fatiguée pimpante, je me suis rendue dans l'un des 15 bureaux de votes mis à la disposition des citoyens, pour aller exercer le droit fondamental de cette démocratie : voter. Il faut dire que, me trouvant dans la ville bien aimée de notre Madame le Maire, mieux connue sous le nom de Nathalie Kosciusko-Morizet, oui oui, elle-même s'il vous plait, je ne me voyais pas refuser l'occasion de donner mon avis.

Surtout que nous avons voté à quelques centimètres l'une de l'autre. Ce fût émouvant, je vous assure!

 

images-copie-18.jpg

 

Bref, dans la file d'attente pour le célèbre "à voter!" je n'ai pu m'emêcher de relooker celui qui, quelques minutes plus tard, allait me permettre d'être une citoyenne investie. Et pour cause, une fois le tampon et le "a voter" prononcer tel une révélation genre " Ca y'ai tu ne peux plus revenir en arrière! L'avenir de ton pays est entre tes mains", le charmant jeune homme m'a tint à peu près ce language " Mademoiselle, que faîtes-vous ce soir vers 19h45?". Mon coeur s'emballe, les palpitations, la sueur, que répondre ? Un dîner? Un apéro? Une balade en péniche à Paris?. Ma réponse ne se fit pas attendre : RIEN (accompagnée d'un clin d'oeil qui, je le pense avec le recul, a peut-être été mal interprété.)

Il me donne donc rendez-vous, 19h45 pétante, devant le bureau de vote.

 

Cette fois-ci, pour mon retour, je me suis apprétée. Je le retrouve, il me sourit. Ah le romantisme. De là, sans trop vouloir passer pour une ge-din, je me laisse emmené, dans une grande salle, bondée. "Quel gougeat !" me suis-je dit, c'était un piège!

Il me fais assoir entre deux retraités et m'ammène une série d'enveloppe. Je les reconnais maintenant! Ce sont les enveloppes bleues " République Française"!  Il m'explique qu'il me faut les ouvrir une par une et noté le nom du candidat choisi.  Tout ça en 10 minutes, sachant que les estimations seront annoncées à 20h00 en compagnie de Claire et Laurence. Les stress les gueux, je vous dis pas!

 

Après une 200taines d'enveloppes déchirées, mes doigts me somment d'arrêter. Je rend mes comptes au Chef du dépouillement. Encore un qui se voit donner des responsabilités et qui se sent plus pisser si vous voulez mon avis.

 

Quoiqu'il en soit, j'ai kiffer. Je vous assure qu'on se sent carrément utile dans ces cas-là! Surtout quand tu rentres chez toi et que t'as loupé le débat flamboyant des partis!

 

2-copie-6.jpg

 

La suite, le 6 mai !

Publié dans J'ai testé

Commenter cet article

la chauve-souris 23/04/2012 11:42


ils vous préviennent le jour même que vous êtes de corvée dépouillement?

Absolutlyfabulous 23/04/2012 11:44



Ca m'a surprise également!


Apparemment ils étaient en sous-effectifs! Vive l'organisation ;)