J'ai testé pour vous : La diététicienne

Publié le par Absolutlyfabulous

Comme vous le savez les gros, j'ai décidé d'arrêter de maltraiter mon corps. Je reviens de loin, il me fallait donc réapprendre à écouter ce-dit corps, et retrouver une relation avec la nourriture digne d'une femme, et non d'un ogre.

C'est donc toute penaude et surtout ultra stréssé que je me rend pour la première fois chez : LA DIETETICIENNE.

Autant te dire que je ne faisait pas la fière sur le trajet. J'avais une de ces peur! T'imagine si elle me pèse, me prend le tour de taille, me donne mon IMC ! Oh non, je n'était vraiement pas fière.

La salle d'attente est petite, c'est confiné et chaleureux. Elle me fait entrer. Dans son bureau ? Un notebook et un bureau. Tout dans la simplicité.

  images-copie-17.jpg

De là, nous commençons à parler de mes ressentis envers la nourriture, des éléments déclencheurs, de mes objectifs, etc.

Le plus intéressant dans tout ça c'est l'écoute du corps. Chose qu'on à largement tendance à faire la sourdine. Et pourtant... La prise de poids vient généralement de là.

En effet, lorsque tu as faim (quand ton ventre gargouille en gros), que tu manges un burger ou de la salade, cela revient au même. Les calories ingérées se transformeront en energie. A l'inverse, si tu n'as pas faim, les calories de la salade ou du burger se transformeront en graisse ! Ca t'en bouche un coin hein?

Le plus important est bien de se dire qu'il n'y a pas de bonne ou mauvaise calorie.

Il en est de même avec la fin de la faim. Si tu es comme moi et que tu décrètes que lorsque tu n'as plus faim c'est quand tu est repu (j'ai bien mangé j'ai bien bu merci petit Jesus), et bien tu as tord! Sans blague! Le moment où ton cerveau te parle (magie magie), c'est lorsque tu ne ressens plus le même plaisir à manger, que le goût te semble moins bon. Là, tu n'as plus faim. Tu dois te sentir légère !

 

 

2-copie-5.jpg

 

 

De plus, les régimes (je hais ce mot) sont fait pour nous faire reprendre du poids. C'est un cercle vicieux. Plus tu vas te priver d'un aliment, le chocolat par exemple, plus tu vas en avoir envie, et lorsque tu vas craquer c'est pas un ou deux carreaux que tu vas t'enfiler, mais toute la tablette! Alors stop aux privations !

 

Derniere chose très important et qu'on a souvent tendance à oublier : on a tous un poid d'origine ! Chacun et chacune d'entre nous est différent. Il ne faut pas l'oublier et ne pas traiter son corps comme un boulet, ou un poids ;)

Publié dans J'ai testé

Commenter cet article

la chauve-souris 17/04/2012 10:08


c'est vrai qu'on oublie d'écouter son corps, on mange pour manger, pour s'occuper, parce qu'on s'ennuie, parce qu'on se sent obligé. et le corps ne comprend plus rien.

Absolutlyfabulous 17/04/2012 10:23



et le plus important :)