J'ai testé pour vous : l'arrêt (fausse) maladie

Publié le par Absolutlyfabulous

images-copie-8.jpg

 

Salut les esquimaux !

En ce froid glacial et ce temps hivernal, j'ai décidé d'hiberner, pendant deux jours. Oui mais voilà, deux jours de travail loupé, c'est deux jours pas payé. Heureusement qu'il y a la sécurité sociale. "Mon dieu non, elle n'a pas fait ça ?" Et bah si. Et c'est pourquoi je vais vous conter mon histoire.

 

Tout commence jeudi matin. 7h00 le réveil sonne. Tu met le 7 au négatif, et tu as la température. Alors moi je dis non. C'est décidé, j'hiberne. Bon, une fois n'est pas coutume, un petit mail envoyé au tron-pa et zou c'est reparti pour un échange torride entre ma couette et moi.

12h, j'émerge. Bon, va bien falloir que justifie ça. Comment on fait? On va chez le médecin pardis. Mais heu, je connais pas de médecin moi, et heu, je suis pas vraiment malade.

Oh mais dites-donc, ça annonce un nouveau petit défi. C'est décidé, je vais mettre ma journée à profit :

- trouver ENFIN un médecin

- se renseigner sur le rôle de l'arrêt maladie

- tomber malade

- arriver vendredi avec un arrêt justifié

 

Allé hop c'est parti. Bon on fait comment ? on prend rendez-vous ? faut dire que je ne suis pas adepte du médecin, le seul médecin que je connaisse c'est Dr House et ça m'étonnerai qu'il veuille me (prendre). Quoique, j'ai un peu le syndrôme du malade imaginaire non? soit.. PagesJaunes mon amis, allons-y.

Le téléphone sonne, et la gentille secrétaire m'annonce que c'est complet (Quoi quoi quoi??) mais a une place demain 15h. (Cool, ça me laisse une journée sup' pour trouver ma maladie).

Gastro ? Rhume ? mouais.. On se fait des films, on réfléchi après hein.

 

 

 

Vendredi - 14h30, j'arrive même en avance, (je ne vous raconte pas le "maquillage malade" et la tenue vestimentaire largement travaillée pour bien paraître à l'article de la mort.

Là, je vais faire vite (pour vous montrer à quel point je HAIS les médecins), :

- Bonjour, j'ai rendez-vous à 15h.

"A quelle heure?"

-15H, Dutronc

" ah je ne vous vois pas, vous êtes sûre que c'est ici?"

- Bah oui !

" on a oublié de vous noter, vous pouvez repasser la semaine prochaine?"

(là c'est fort, t'imagines le niveau quand même!)

- bah non je peux pas! j'ai appelé hier 10h, c'est pas de ma faute si vous savez pas noter un nom dans un cahier quand même! je travailles moi! (genre)

" euh calmez-vous mademoiselle, allez vous installer on va s'occuper de vous"

(encore heureux, mais le meilleur est à venir..)

 

C'est mon tour, les mains moites (bah oui, je sais pas mentir, et c'est deux jours de taf qui sont en jeu).

Il me demande ce que j'ai. "boarf j'ai mal à la gorge, j'ai le nez qui coule, et je suis constipée" (ok j'avoue que j'y suis allée un peu fort, mais c'était pas marrant sinon).

Et là, lui qui ne m'osculte même pas et me dis, : bon vous avez dû attraper froid, je vous signe un arrêt maladie pour hier et aujourd'hui.

 

C'était donc si facile que ça ?

Bon ok, c'est pas réglo, mais qui est le pire : Moi, gentille petite fille jamais malade qui a besoin de se reposer, ou ce médecin sans aucune conscience professionnelle ?

 

Publié dans J'ai testé

Commenter cet article